Mindestens haltbar bis siehe Ende.

Texte von Hans Georg Hildebrandt, mehr oder weniger aktuell.

«Gents» : un goût rond et amer

leave a comment »

Avec sa boisson tonique fabriquée à l’inclusion de racines de gentiane helvètes, le zurichois Hans Georg Hildebrandt a ouvert une niche dans le marché. Son Tonic concurrence les incontournables comme Schweppes.

Neue Zürcher Zeitung, Jeroen van Roojen, 4 Janvier 2013

Bild

Certains boivent leur eau tonique et amère pure mais la plupart la mélange avec du gin ou de la vodka et confèrent ainsi le rôle principal à l’alcool. A la commande d’un Gin Tonic, on s’enquière auprès du client s’il souhaite un Tanqueray, un Bombay Sapphire ou un Monkey 47 mais rarement on le questionne sur son choix de tonic.

Cette donne pourrait changer avec l’arrivée de « Gents », la boisson tonique qui se profile comme un David contre les Goliath Schweppes ou Canada Dry. « Gents » a été créée par le journaliste et entrepreneur zurichois Hans Georg Hildebrandt qui a décidé de se lancer après avoir découvert les eaux toniques artisanales en Espace (par exemple Fever Tree ou Fentiman). Un ami photographe qui torréfie du café a encouragé l’envie de Hildebrandt de se lancer dans la« vente de produit plutôt que de services ».

Subtil et amer

 Pour développer sa boisson tonique typiquement helvète, Hans Georg Hildebrandt a sollicité des spécialistes pour trouver une source d’amertume alternative à la quinine utilisée habituellement. Le choix s’est porté sur une préparation de racines de gentiane (gentiana lutea) cultivées dans le Jura et élaborée à Appenzell. Hildebrandt explique sa volonté d’utiliser la gentiane jaune : « un Tonic suisse doit contenir un ingrédient suisse. » La gentiane a ainsi donné son nom à la boisson : « Gents ».

L’essence de gentiane est un agent d’amertume intense. Hildebrandt lui a associé des arômes de citrons de Sicile et la douceur du sucre de betterave pour créer une boisson plus subtile que les Tonics disponibles sur le marché mais avec une note d’amertume plus intense. Son créateur la décrit comme « corsée et mieux équilibrée, agréablement dense en bouche ». « Nous avons apprécié sa capacité à se mélanger à des gins de caractère » raconte Ralph Schelling, un jeune chef ayant participé aux premiers « cobayes » goûtant les échantillons de « Gents ».

Un bon réseau

Depuis l’été dernier, les petites bouteilles d’eau tonique zurichoise sont sur le marché avec un logo simple et une illustration du dirigeable « Albatros » tiré du livre « Robur le Conquérant » de Jules Verne ornant les étiquettes. Le premier lot produit en Autriche manquait un peu de gaz carbonique mais depuis que le producteur de boissons Schlör remplit les bouteilles de 2dl à Menziken en Argovie, le mélange est abouti. La boisson a conquis les épiceries fines et bars en vogue de Zürich et alentours, notamment grâce au réseau étendu d’expert culinaire de Hans Georg Hildebrandt.

Ce dernier s’amuse encore pour l’instant à livrer lui-même son Tonic à vélo.  75’000 bouteilles ont déjà été produites et une nouvelle série est prévue pour février 2013. Les 5’000 bouteilles écoulées par mois devraient bientôt être rejointes par d’autres inventions de la même famille de produits comme par exemple un soda au gingembre. « Il faudra être patient mais j’ai de bonnes choses en réserve » se réjouit Hildebrandt.

 www.gents.ch ou http://thegentsblog.wordpress.com/

Advertisements

Written by hghildebrandt

9. Januar 2013 um 9:17 am

Veröffentlicht in im Vorbeigehen

Tagged with , , ,

Kommentar verfassen

Trage deine Daten unten ein oder klicke ein Icon um dich einzuloggen:

WordPress.com-Logo

Du kommentierst mit Deinem WordPress.com-Konto. Abmelden / Ändern )

Twitter-Bild

Du kommentierst mit Deinem Twitter-Konto. Abmelden / Ändern )

Facebook-Foto

Du kommentierst mit Deinem Facebook-Konto. Abmelden / Ändern )

Google+ Foto

Du kommentierst mit Deinem Google+-Konto. Abmelden / Ändern )

Verbinde mit %s

%d Bloggern gefällt das: